kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire

Lofoten – Kayak dans le cercle polaire arctique

Nous en parlions depuis des mois. Des mois à fantasmer sur des vues satellites de Google Maps et sur une carte topographique au 1:100000. Alors ce matin, quand nos têtes à demi endormies émergent de notre tente, on se dit... Ouais. On se dit que ce trip en kayak de mer aux Lofoten, c'était notre meilleure idée de l'année.

kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-01

La première fois que j'ai fait du kayak, cette expérience m'a coupé le souffle. Littéralement. J'ai même eu de la chance d'en réchapper vivant. Cependant, même avec ce mauvais souvenir, certaines destinations méritent de se remettre à l'eau. Et contempler des photos de ces destinations suffisent pour s'en convaincre.

C'est justement ce qui m'est arrivé
quand j'ai recherché "Kayak aux Lofoten" sur Google

"Mec ! Tu vois cette île là-bas ? Cap dessus ?"
Raid de 4 jours en mer : 150 km en kayak le long des côtes norvégiennes

Ce matin nous sortons de notre tente avec vue sur la mer de Norvège. A quelques pas de là, une colline s'élève près d'un lac naturel à l'eau si pure qu'elle est potable. Et les habitants des Lofoten semblent tous être d'accord sur ce sujet : "Aux Lofoten, l'eau de toutes les rivières et de tous les lacs est potable !"

Nous avons accosté dans le port de Sund hier soir avec Nicolas - mon ami d'enfance - harassés par une longue journée à pagayer d'île en île. Sund est une ville très calme en dehors de la saison de la pêche. Au soleil couchant, après avoir dissimulé nos kayaks au dessus de la ligne des marées et emporté notre paquetage, nous rencontrons un habitant très accueillant qui a accepté de remplir notre thermos d'eau brûlante - pour préparer nos plats lyophilisés - et nous invite à planter notre tente dans son domaine.

Le beau temps nous a accompagné toute la journée, et la mer fut clémente, avec un vent dans le dos faisant légèrement giter nos kayaks. Les conditions étaient idéales pour débuter en kayak de mer.

kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-02

Arrivée sur la côte Ouest des Lofoten

Ce matin la marée descendante nous porte jusqu'au port de Ramberg où nous marquons une étape pour déjeuner. Rien à voir avec le restaurant où nous avons déjeuné la veille dans le port de Ballstad. Au menu du jour, sandwiches fait main avec les ingrédients d'un supermarché. Double cheese bacon dans un pain norvégien et supplément de chips à l'ancienne. Un classique.

En passant sur la côte Ouest des Lofoten la brise a forci, et la météo annonce un brouillard épais recouvrant la zone côtière en fin d'après-midi. On a déjà eu un aperçu du brouillard avant d'accoster à Sund, et ça nous a bien calmé : visibilité nulle au delà de 5 mètres. Avec de telles prévisions on hésite à rester jusqu'au lendemain à Ramberg en attendant le beau temps. Mais on ne veut pas s'éterniser. Heureusement le vent finit par tomber et nous fonçons rejoindre nos kayaks au port pour nous équiper.

Nos mises à l'eau sont devenus plus efficaces. C'est même devenu une routine :

  • on pose nos sacs étanches et nos pagaies près du point de mise à l'eau des kayaks
  • on déplace ensuite les kayaks à vide jusqu'au point de mise à l'eau
  • on remplit puis on range nos 4 sacs étanches : 1 sac de 20L à l'avant, un autre à l'arrière
  • on enfile nos combinaisons intégrales Helly Hansen, louées avec nos kayaks
  • on enfile les mitaines et les chaussons en néoprène
  • on réinstalle l'accastillage : pagaie de secours, couteau, GoPro, thermos rempli de thé
  • on vérifie la position du dorseret (le siège du kayak) pour rester confortablement installés
  • Prêts ? Mise à l'eau ! Une fois dans nos kayaks on passe la jupe, on déploie le gouvernail et... On repart, cap vers l'horizon vers l'île suivante.

Comme Nicolas c'est mon premier raid en kayak de mer. Pas de guide, juste une carte précise de l'archipel, un ami et deux kayaks. Naviguer en mer - même à proximité des côtes - nécessite une bonne organisation, du matériel fiable et de l'entraînement. Nous avons d'ailleurs suivi un entrainement acharné avant de décoller pour la Norvège :

kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-03

Plus sérieusement, sur les 10 jours passés aux Lofoten ce raid en kayak de 4 jours s'est merveilleusement déroulé et on s'en est pris plein les yeux. Les photos qui suivent devraient convaincre celles et ceux qui hésiteraient encore à explorer cet archipel en kayak. On n'y voit pas la nageoire caudale - assez grande pour appartenir à un orque - qui nous a croisé en mer, ni tous les points géographiques qu'on faisait pour redéfinir notre cap ou pour décider des étapes à venir.

Dans un prochain article je listerai tous les enseignements que m'a apporté ce voyage, de la préparation (matériel, organisation) au bon déroulement.

Pour patienter, voici les photos :

kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-05 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-06 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-07 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-08 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-09 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-10 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-11 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-12 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-13 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-14 kayak-lofoten-norvege-cercle-polaire-04


  1. 2 juillet 2017 @ 15 h 16 min Chauviré

    Salut !
    Je m’apprête moi aussi à passer 15 jours aux Lofoten et j’adorerais faire un raid en kayak ! J’ai cru voir qu’il fallait une certification pour louer un kayak de manière autonome dans les lofoten, raison pour laquelle je m’apprête à faire 1 stage avant de partir. Peux tu m’indiquer le nom de l’agence dans laquelle tu as loué le kayak stp ?
    Merci d’avance et bons prochains voyages,
    Marion

    Reply

    • 3 juillet 2017 @ 23 h 09 min Arnaud

      Salut Marion, tu as raison de t’entraîner avant de partir pour un tel périple.
      L’agence de location est XLofoten, c’est l’agence la plus connue aux Lofoten, ils proposent de nombreuses activités, et tout le matériel.

      Profite bien des Lofoten, c’est un magnifique spot de kayak/rando/VTT ;)

      Reply

      • 10 juillet 2017 @ 20 h 03 min Chauviré

        Merci Arnaud pour ton retour. Je n’ai malheureusement pas trouvé le site de Xlofoten (à part ça : http://www.x-lofoten.no/ mais je ne vois pas de kayak là-dessus), il n’existe peut-être plus depuis…

        Bien hâte de découvrir ce petit coin de paradis oui :)

        Reply

        • 10 juillet 2017 @ 20 h 04 min Chauvire

          En fait c’est bon, j’ai trouvé avec un X en plus : xxlofoten :)
          merci !

          Reply

          • 13 juillet 2017 @ 23 h 22 min Arnaud

            Exact, il manquait un X désolé ! Bon voyage !!

  2. 22 juin 2016 @ 15 h 38 min rémi

    Salut Arnaud!

    Je viens de tomber par hasard sur ton article et c’est avec encore plus d’excitation que je me prépare a partir faire du kayak dans les lofoten en Aout. Visiblement tu as laissé tomber l’idée de faire un second article qui parlait de votre préparation? Du coup tu pourrais m’en dire un peu plus sur ton organisation avant le départ, le contenu de vos sac et sur le raid en lui-meme (d’un point de vue pratique: escales, km/jour, conditions de navigation, lieux et prix de la loc des kayak…).

    j’espere que tu liras ce message avant que je ne décolle :)

    bonne continuation les gars!

    Rémi

    Reply

    • 28 juin 2016 @ 12 h 48 min Arnaud

      Salut Rémi, ton commentaire tombe au bon moment !
      Non je n’ai pas abandonné les articles à propos des Lofoten : le prochain sortira très prochainement et traitera du matériel, avec un inventaire détaillé.

      S’en suivra un autre article, à propos de l’organisation de ce trip en kayak de mer. Tu devrais avoir toutes les infos importantes pour ton voyage :)

      A+

      Reply

    • 7 juillet 2016 @ 11 h 36 min Arnaud

      Re !

      Voici un premier article. Abonne toi sur Facebook/Twitter pour être prévenu de la mise en ligne des prochains articles ;) A+

      Reply

Tout le monde à son mot à dire... Et toi ? Oui ? Alors laisse un commentaire !

Ton adresse email ne sera pas affichée.

Blog de voyage AdiosParis.fr, 2011-2017, tous droits réservés