whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki

En quête du meilleur Whisky du monde : distillerie Yamazaki Suntory

A en croire un vieux dicton irlandais, "Ce que beurre et whisky ne peuvent soigner est incurable". Le beurre n'étant pas une spécialité japonaise, il restait donc le whisky. Et quitte à goûter un whisky japonais, autant que ce soit également l'un des meilleurs whiskys au monde. Ainsi, lors d'un voyage au Japon j'ai fait une excursion entre mecs avec le père de Delphine, pour visiter la distillerie Yamazaki. Suivez le guide.

Konnichi wa ! Yamazaki no eki e ikitaï'n desu ga... JR Passu de ii desu ka ?
Bonjour ! On souhaite se rendre à la station de Yamazaki. Est-ce possible avec le JR Pass ?

Mochiron desu ! Dôzo
Oui c'est possible ! Allez-y.

whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_01

whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_03

Il nous faut seulement 15 minutes de train depuis Kyôto pour nous rendre à la gare de Yamazaki. Ce nom nous entraine quelques années en arrière. Un bon siècle pour être plus précis. Au début du  XXè siècle, plusieurs compagnies japonaises essuient échec sur échec en tentant de distiller du whisky à base de riz ou de maïs. Une société donne pour mission à un jeune Japonais, Masataka Taketsuru, de partir à l'autre bout du monde pour apprendre à faire du vrai whisky auprès des meilleurs. Masataka Taketsuru embarque pour une traversée qui l'emmène en Écosse. Ses études de la chimie organique lui seront utiles pour apprendre rapidement l’Art de la distillation.

Il rentre au Japon quelques années plus tard avec une ceinture noire 5ème Dan du whisky et avec la tête pleine de projets. Il s'associe avec un jeune entrepreneur, Shinjirō Torii, pour construire la distillerie Yamazaki, première distillerie de whisky japonais que l'on trouve de nos jours sous le nom de marque Suntory.

L'emplacement de la distillerie Yamazaki n'a rien d'un hasard et a nécessité à lui seul plus d'une année de recherches. Le climat de la région est idéal, et la convergence des rivières Katsura, Uji et Kizu à proximité de la distillerie, crée une eau tellement claire et tellement pure que Sen no Rikyu - célèbre maître japonais de la cérémonie du thé - utilisait cette eau pour préparer des thés d'exception.

Mais ce matin nous ne sommes pas là
pour boire du thé.

Après avoir laissé la trace de mon passage à la gare de Yamazaki dans mon Go-shuin chô, nous arrivons à 8H50 au bureau d'accueil de la distillerie, pour commencer notre visite de l'usine.

Sauf que voila, on arrive les mains dans les poches sans avoir réservé.
Et ça tombe mal : les visites sont toutes complètes.

gif-gandalf-you-shall-not-pas

Les hôtesses d'accueil ont beau être sympathiques, derrière leurs sourires se cache un "non" ferme et définitif. Je ne m'étais encore jamais fait recaler d'une distillerie. De toute manière, 9H du matin c'était un peu tôt pour déguster des whiskys. Alors on se reporte sur le plan B : la visite du musée Suntori.

On a tout juste le temps de faire quelques pas dans ce fameux musée qu'une hôtesse déboule en courant pour nous annoncer une grande nouvelle : "il y a eu des désistements ! Vous pourrez visiter l'usine ! Elle nous donne nos précieux sésames et repart aussitôt. On n'en revient pas de ce coup de chance ! La visite commence une heure plus tard.

whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_05whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_06 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_07 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_08 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_09 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_10 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_11whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_11.2 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_12

Après la visite, la dégustation !

La guide nous a expliqué les étapes de la réalisation d'un bon whisky, et il nous tardait d'en goûter quelques uns. Alors après un rapide passage à la boutique Yamazaki (accessible uniquement à la fin de la visite, et où vous pourrez acheter des bouteilles numérotées introuvables dans le commerce) nous n'avons eu aucun mal à trouver le bar des dégustations. Je vous passerai les détails comme le nombre de whiskys dégustés. Sachez toutefois que les verres contiennent 4cl de nectar doré, que le prix du verre varie entre 2€ et 25€.

Avec le père de Delphine nous avons dégusté - entre autres - un Hibiki 30 ans d'âge, dont la bouteille coûte la modique somme de 1500€.

whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_13 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_14 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_15 whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_16

Bon à savoir avant de se rendre à la distillerie Yamazaki Suntory

Ci-dessous un plan pour vous rendre à la distillerie depuis la gare JR de Yamazaki.
Le Nord est bien en haut de la carte. De la gare, c'est juste à 10 minutes à pied :

whisky-japonais-visite-suntory-yamazaki_17

  • Ne suivez pas notre exemple, et réservez vos places ! Appelez le +81 75 962 1423 entre 9h30 et 17h. Les hôtesses parlent anglais.
  • La gare de Yamazaki est accessible sans correspondance depuis Kyoto par la ligne JR. Une fois à la gare de Kyoto, indiquez votre destination à un employé qui vous indiquera le quai où vous rendre et l'heure du prochain train.
  • La visite de l'usine est gratuite
  • Les visites sont faites en français grâce à un audioguide
  • Achat de whiskys possible à la fin de la visite dans une boutique. Paiement par carte bancaire accepté.
  • Dans la boutique vous trouverez des coffrets cadeaux et des bouteilles numérotées introuvables dans le commerce, ni même dans la zone duty-free à l'aéroport. Alors profitez-en !
  • L'achat de bouteilles numérotées est limitée à une par personne. Non négociable.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Et jamais plus haut que le verre.


  1. 26 septembre 2016 @ 18 h 25 min Guidefest

    Vous avez eu plus de chance que nous… C’est vraiment la galère pour visiter cette distillerie, on est loin de l’Ecosse!

    Reply

    • 13 octobre 2016 @ 7 h 25 min Arnaud

      Salut ! Ça s’est mal passé à Suntory ? Qu’est-ce qui a mal tourné ?

      Reply

  2. 30 novembre 2015 @ 8 h 26 min ludoBenoit

    Wahoo juste la couleur du whisky me fait déjà rêver. comment s’en procurer en Europe pour un bon prix?

    Reply

    • 30 novembre 2015 @ 13 h 01 min Arnaud

      Hello ! On peut en trouver dans les boutiques spécialisées dans les grandes villes, ou bien sur Internet. Cependant je te déconseille d’acheter l’Hibiki 30 ans d’âge sur Internet, pour ne pas risquer d’impair lors de la livraison ;) A+

      Reply

Tout le monde à son mot à dire... Et toi ? Oui ? Alors laisse un commentaire !

Ton adresse email ne sera pas affichée.

Blog de voyage AdiosParis.fr, 2011-2017, tous droits réservés