2012.12.24_economiser-taxi

Trouvez un taxi à petit prix en voyage

Difficile de ne pas se faire avoir sur les prix d’un trajet en taxi/tuktuk/scooter que ce soit dans la rue, à la sortie d’une gare ou d’un aéroport… C’est pourquoi nous vous dévoilons nos techniques pour obtenir le prix le moins cher possible !

Logo JD RoadtripCes conseils sont notre participation au PDF « Conseils de voyageurs » regroupant les conseils de + de 20 blogueurs de voyage. Téléchargez-le gratuitement ici : JDroadtrip.tv.

A l’aéroport

Avec cette astuce, vous pouvez économiser + de 50% sur le prix d’une course.

A la sortie des aéroports, des taxis attendent en file indienne sur des places réservées. Ils y attendent parfois plus d’une heure… et ça se ressent dans les prix proposés ! Pour économiser dès la sortie de l’avion, rendez-vous plutôt au niveau du « dépose-minute« . Là, proposez à un chauffeur – qui vient de déposer des passagers – d’enchaîner deux courses pour un prix honnête (à vous de négocier). Tout le monde y gagne !

Nous avons testé cette solution à l’aéroport de Bali, d’où nous devions rejoindre notre hotel à Kuta Bali à seulement quelques kilomètres. Au lieu de suivre les rabatteurs qui proposaient des prix effarants, nous avons testé cette technique. En moins de 5 minutes, BINGO ! Une voiture repart pour Kuta avec nous à bord pour seulement 5€ (au lieu de 15€), soit 60% d’économie !

A la sortie d’une gare routière/ferroviaire

Vous venez de passer plusieurs heures lassantes assis dans un bus/train, et vous n’avez pas forcément envie de chercher le petit bus local qui vous emmènera à votre hostel. Vous optez donc pour la simplicité du taxi. Oui, mais à quel prix ?

L’astuce est de sortir de l’enceinte de la gare, car les taxis garés près des gares paient l’accès au parking, qui se répercute forcément sur le prix final de votre course.

Nous nous sommes fait avoir plusieurs fois, le pire étant à Santiago de Chile : 7€ pour faire à peine 500m : Une grosse arnaque, nous étions ravis ! Donc pour éviter cela, sortez de la gare, faites quelques mètres dehors et arrêtez un taxi sur le bord de la route.

Dans la rue

Interrogez plusieurs chauffeurs sur le tarif pour vous rendre à la destination de votre choix. Ça vous permettra de vous faire une idée sur le prix normal. Les taxis ne manquent pas les rues, ne vous inquiétez pas !

Dans certaines villes comme à Yangoon, se déplacer en taxi ne coûte pas cher. Faites quand même attention à l’état du véhicule. Le taxi birman qui nous a amené à l’aéroport avait une porte cassée, un gros trou dans le sol caché sous un tapis, et des fuites d’eau (il pleuvait)… à voir, ça peut être une expérience =)

Le taxi birman qui nous a emmené à l’aéroport de Yangoon…

Et dans tous les cas

  • Négociez le prix de la course AVANT de monter dans le véhicule
  • Négociez le prix dans la monnaie locale. Une fois un chauffeur a accepté un prix en $, et à l’arrivée il a tenté de nous escroquer sur le taux de change.
  • Faites jouer la concurrence pour faire baisser les prix
  • Évitez les propositions trop alléchantes : si c’est trop beau pour être vrai, ça cache peut-être une arnaque ou pire, un danger…

On espère que ces conseils vous seront utiles. Bonne route !


N’hésite pas à laisser un commentaire !

Ton adresse email ne sera pas affichée.

Blog de voyage AdiosParis.fr, 2011-2017, tous droits réservés