2012.06.26_besakih

Prenez-en pleins les yeux à Besakih

A l’Est de Bali se trouve le plus grand temple de l’île, également le plus vénéré de ses habitants : le temple Besakih.

Il se situe sur un versant du mont Agung, uniquement accessible à pied pour les étranger ; Hé oui, il faut monter un petit peu pour s’y rendre ;)

Nous nous y sommes partis en taxi de Pandang Bay. Après une première étape à Besakih nous avons également vu le Goalawah … et les bassin d’eau de Water Palace à Tirtagangga avant de finalement rejoindre Amed, village de pécheurs au Nord-Est de l’île. Le tout pour 350 000 Rps la journée (env. 30 € pour 5 personnes) au lieu des 500 000 proposés au départ. Heureusement qu’on a négocié !

L’entrée de Besakih coûte 15 000 Rps par personne, soit 1,5 €. Muni de nos sarongs (des paréos indonésiens), nous démarrons l’ascension de la longue rue bordée de commerces et de warungs (petits restaurants locaux pas chers) pour nous y rendre.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse juger de la beauté de Besakih et de ses alentours.

Découverte en photos










Bon à savoir

  • A chaque visite d’un temple indonésien, vous devez porter un sarong autour de votre taille car entrer avec les jambes découvertes est irrespectueux et mal vu, que vous soyez une femme ou un homme. Question de respect des lieux de culte.
    Si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours en acheter un pour quelques euros dans une petite échoppe de souvenirs, ou bien en louer un à l’entrée.
  • Des mecs postés à l’entrée du temple principal s’improvisent « gardiens du temple » et vous demande de le payer pour pouvoir y accéder en raison d’une cérémonie… imaginaire ! Ne les croyez pas, il suffit de contourner l’entrée principale et d’y entrer par les petites portes latérales.

  1. 15 novembre 2014 @ 20 h 09 min Julien

    À noter également que pour la visite du temple de Besakih et outre les faux gardiens du temple, il n’est pas nécessaire de louer (et encore moins d’acheter) un sarong ! Les visiteurs n’entrant pas dans les lieux de cultes, personne n’exigera que vous portiez un sarong, ni ne vous fera de remarque.

    Reply

    • 17 novembre 2014 @ 12 h 59 min Arnaud

      Salut Julien,
      Tu en es sûr ? Il me semblait pourtant que le port du sarong était obligatoire à Besakih…

      Reply

N’hésite pas à laisser un commentaire !

Ton adresse email ne sera pas affichée.

Blog de voyage AdiosParis.fr, 2011-2017, tous droits réservés