2012.06.05_negocier-asie

L’art de négocier en Asie du Sud-Est

Dans les marchés d’Asie du Sud-Est TOUT se négocie même les prix fixes. Les vendeurs n’hésitent pas à multiplier le prix par 2, par 4 voire par 10 quand ils négocient avec des étrangers. Pour que la négociation devienne un jeu amusant, vous devez en apprendre les règles et les pièges.

Pour les vendeurs, nous sommes souvent perçus comme des « porte-monnaie sur pattes » remplis d’argent à dépenser. Ce qui n’est pas totalement faux ! Lorsque vous partez en voyage dans ces pays là, vous allez devoir user de vos charmes de négociateurs avec les vendeurs, quitte à utiliser leurs techniques de vente contre eux !

Nos techniques pour faire baisser les prix

Nous avons testé plusieurs techniques qui nous ont permis d’obtenir un prix raisonnable pour chacun de nos achats, sans tomber dans les pièges de vendeurs peu scrupuleux.

Avant toute chose, vous ne devez pas oublier de prendre la négociation comme un jeu :

Rester poli et garder le sourire sont essentiels. Be cool body !

Soyez le premier client

Faire vos achats à l’ouverture des boutiques/marchés peut vous faciliter la négociation car les commerçants accordent beaucoup d’importance au premier client. Les superstitieux pensent que si le premier client fait un achat, la journée sera prospère. Vous avez donc beaucoup plus de chance d’obtenir un meilleur prix si vous êtes le premier. N’hésitez surtout pas à lui faire remarquer.

Apprenez quelques phrases dans la langue

Plus vous parlerez la langue du vendeur, plus il sera sympathique et à l’écoute. Les vendeurs sont souvent étonnés de nous voir placer une ou deux phrases dans leur langue, et ça les rend beaucoup plus ouverts au dialogue : utile pour baisser les prix ;)

Dans la mesure du possible (au pire on les dit en anglais), nous apprenons quelques phrases et les chiffres en plus des mots de politesse :

  • Bonjour, combien ça coute ?
  • C’est trop cher ! Il faut baisser le prix !
  • J’aime ton produit, mais je n’aime pas son prix ! Il faut faire quelque chose !
  • Je veux un prix qui soit bon pour toi et pou moi. Là il n’est bon que pour toi !
  • C’est le prix pour les américains ça ! Moi je suis français !
  • Comment tu t’appelles ? [...]

Attirez la sympathie des vendeurs

Afin de favoriser le dialogue pour la négociation des prix, il faut sympathiser avec le vendeur. Le faire rire avec quelques blagues bidons ou lui demander son prénom sont des astuces qui peuvent jouer en votre faveur. Si le vendeur passe un bon moment, il vous fera certainement un bon prix ;)

Négociez d’abord le prix à l’unité

Si vous souhaitez acheter plusieurs exemplaire d’un objet (sculptures, sarongs, T-Shirts…), faites croire que vous n’en voulez qu’un et négociez le prix unitaire. Annoncez ensuite que vous en voulez plusieurs, et renégociez le montant total.

Cela fonctionne aussi pour les nuitées. Si vous restez plusieurs nuits au même endroit, vous pouvez négocier le prix de la nuit…

Jouez sur le sentiment d’urgence

Quand nos bus/train arrivent à destination avec d’autres voyageurs, nous sommes toujours assaillis par des chauffeurs et des rabatteurs qui proposent des chambres. Nous attendons alors que les autres voyageurs soient partis pour être devenir leur dernier espoir de gagner de l’argent. Nous sommes alors en position de force pour négocier le transport voire même le prix de la chambre.

Soyez ferme et sur de vous

Vous avez décidé de payer un prix maximum raisonnable pour un objet ou un service, alors gardez-le en tête ! Il faut bien faire comprendre au vendeur que vous n’êtes ni millionnaire, ni américain (en Asie du Sud-Est, ils ont une réputation de voyageurs friqués qui dépensent sans trop négocier…) et que vous ne voulez payer un prix qui arrange tout le monde.

Tentez le tout pour le tout

Cette astuce c’est notre cerise sur le gâteau. La technique de la dernière chance qui fonctionne presque à tous les coups :  le faux départ !

Cela consiste simplement à dire « Bon tant pis, merci beaucoup mais c’est trop cher pour moi » et à partir sans se presser. Généralement le vendeur nous rappelle après quelques mètres et nous propose un prix plus bas. Au pire si ça ne fonctionne pas, vous pouvez toujours faire demi-tour et accepter le prix proposé.

J’ai du oublier plus d’une technique de négociation mais ce sont celles que nous utilisons le plus.N’hésitez pas à en tester d’autres. A vous de jouer !

Avez-vous des anecdotes à ce sujet ? d’autres techniques de charme ?


  1. 3 août 2014 @ 19 h 51 min Lali

    Hahaha c’est la 1ere fois que je visite le blog et j’ai bien rit ! ;-)
    Merci pour ces astuces marrantes, je vais continuer à visiter le blog en espérant trouver d’autres choses sympathiques avant mon bigtrip to Asia !

    Reply

    • 4 août 2014 @ 12 h 58 min Arnaud

      Salut Lali, on a récemment fait une refonte du blog et au passage on a perdu tous nos anciens commentaires :(
      Bienvenue et bons préparatifs ! Tu pars quand ?

      Reply

      • 29 août 2014 @ 9 h 29 min Lali

        Hey ! je suis partie le jour de ton com et je peux te dire que j’ai testé toutes ces petites astuces marrantes, c’est vraiment un jeu de négocier ^^
        merci en tout cas pour tous ces articles voyages sympathiques, et dommage qu’on ne puisse pas retrouver les anciens coms en effet :-)

        Reply

Tout le monde à son mot à dire... Et toi ? Oui ? Alors laisse un commentaire !

Ton adresse email ne sera pas affichée.

Blog de voyage AdiosParis.fr, 2011-2017, tous droits réservés