auto-stop-france

Oui, on peut toujours faire de l’auto-stop en France !

En France, quelques mois avant le début de l’aventure Adios Paris, nous avons expérimenté une technique d’auto-stop redoutablement efficace puisqu’à deux reprises il ne nous a fallu attendre que 5 minutes pour que des automobilistes s’arrêtent pour nous faire monter !

Et comme on est super sympas, on vous explique comment nous avons fait…

…mais avant ça, posons le décor

Le 14 Juillet dernier nous sommes partis passer un week-end les pieds dans l’eau en Vendée. Après 3H de TGV nous arrivons à La Roche sur Yon. Et là, deux problèmes nous empêchent d’aller faire bronzette sur la plage :

  • Il nous reste encore 70 km à parcourir en bus pour arriver aux longues plages de La Tranche sur Mer,
  • les liaisons en bus ne sont pas assurées les jours fériés… et bien sûr nous sommes un jour férié !

Alors quoi ? On dépense tout notre budget Churros et fruits de mer dans un taxi ?? Hors de question !!

Heureusement, Delphine est prévoyante et avait anticipé tous ces problèmes. On a donc profité de cette occasion pour tester notre super technique d’auto-stoppeur que l’on va vous expliquer en détail.

Une technique inspirée du marketing

En France, on est pas très accueillants avec les auto-stoppeurs : « Qu’ils aillent plutôt s’acheter une voiture au lieu de compter sur les autres ! »

Les français sont lassés, méfiants, voire effrayés par les auto-stoppeurs. Il nous a donc fallu les conquérir, et une technique de marketing très simple nous a fait gagner des heures d’attente au bord de la route.

Voici notre secret :

A force de voir des messages publicitaires partout autour de vous, vous les ignorez. Pourtant vous redevenez réceptifs lorsqu’une publicité vous surprend, vous fait rire ou vous choque… bref, lorsqu’elle vous touche. Résultat : vous regardez la publicité jusqu’au bout, donc vous avez plus de chance d’acheter le produit cité dans cette publicité car vous l’avez inconsciemment mémorisé .

Pour l’autostop, c’est pareil : l’important c’est de savoir toucher les automobilistes qui vont vous croiser. Et pour ça, rien de tel que l’humour et la bonne humeur !

Deux feuilles A3 imprimés, et un marqueur rouge…

Voici les outils indispensables dont vous allez avoir besoin pour réaliser votre œuvre. Allez, sans plus attendre passons à la pratique ! Pour augmenter vos chances d’être pris en stop rapidement, il vous faudra :

  • Un écriteau suffisamment grand pour écrire/dessiner grand pour être lu de loin
  • Un feutre d’une couleur voyante, et suffisamment épais pour écrire gros sans y passer des heures
  • Egalement un feu rouge à proximité pour laisser du temps aux conducteurs de lire votre écriteau et vous faire monter
  • De la bonne humeur :)
  • Et le plus important : de l’imagination ! Oubliez la destination griffonnée à la va-vite sur un carton ! A la place, dessinez, écrivez un jeu de mots marrant ou un rébus facile à comprendre. Démarquez vous pour faire sourire les automobilistes que vous croisez !

Une bonne présentation est un +. Un conducteur s’arrêtera rarement pour emmener un mec qui a l’air d’un zombie… sauf peut être le jour d’Halloween ?

Voici un aperçu de nos affiche ; il s’agissait de 2 feuilles format A3 :

Les 2 affiches A3 que nous avons utilisé pour aller à La Tranche s/ Mer en Auto-Stop

LEs deux affiches A3 que nous avons utilisé pour aller à La Tranche s/ Mer en Auto-Stop

Une charade toute simple (1 = La tranche ; 2 = sur Mer), qui fit sourire tous les automobilistes ! On ne s’attendait pas à un tel succès :

  • 5 minutes d’attente aux deux endroits où nous attendions une voiture
  • et un budget taxi économisé avec lequel on a pu s’acheter pleins de Churros !

Cette technique d’auto-stoppeur fonctionne-t-elle à l’étranger ?

Nous n’avons pas encore utilisé l’autostop à l’étranger car ici en Asie du Sud-est on trouve facilement un moyen de transport à un très bas prix. Mais le principe reste le même en France comme l’étranger : faites sourire les conducteurs !

HichWiki, le site web de référence des auto-stoppeurs !

HichWiki.org c’est un peu le Wikipedia de l’auto-stop : un projet collaboratif traduit dans plusieurs langue. Et vous avez de la chance : une version française est dispo ici

Et vous ?

Avez-vous déjà fait de l’auto-stop ? Quelles techniques ont le mieux fonctionné ?

Crédit photo : Mango Manjaro Justin Bailie, Moyan Brenn


Tout le monde à son mot à dire... Et toi ? Oui ? Alors laisse un commentaire !

Ton adresse email ne sera pas affichée.

Blog de voyage AdiosParis.fr, 2011-2017, tous droits réservés