2011.10.31-2-idees-voyage-adrenaline

2 idées pour préparer un voyage boosté à l’adrénaline

J’écris ce court article avec un sourire grand comme une banane car vendredi dernier j’ai réalisé un de mes projets « d’avant le tour du monde ». Je vais vous parler de ces projets car ils vous donneront peut-être de nouvelles idées pour pimenter vos prochains voyages…

On en discutait déjà avec Piotr il y a quelques mois : 2011 est l’année des projets ! Sans compter la décision prise avec Delphine de tout lacher et de partir en VDI (Voyage à Durée Indéterminée), j’ai également réalisé 2 projets :

  • obtenir un diplôme de parachutisme qui me permet de sauter en solo partout dans le monde pour environ 30€/saut.
  • obtenir mon permis moto. Je l’ai eu la semaine dernière, youhouuu !

Un tour du monde, la tête dans les nuages

J’ai envie de sauter en parachute depuis que je suis tout petit. Et à force de regarder des vidéos de « skydivers » à la télé et sur le web, j’ai décidé de m’y mettre. J’ai donc passé la formation PAC(Progression Accompagnée en Chute libre) qui a duré 5 jours. Diplôme en poche, j’ai désormais le droit de sauter en autonomie complète, donc je n’ai plus besoin d’être accompagné pour :

  •  sauter de l’avion
  • gérer ma chute libre
  • ouvrir mon parachute
  • gérer ma conduite « sous voile »
  • Atterrir, et si possible en évitant le champ de maïs ou de betteraves
  • Replier mon parachute

Cette formation m’a demandé un gros investissement financier (1100€ pour les 5 jours de formation, comprenant 5 sauts accompagnés et 2 saut en solo). Mais sachant qu’un saut accompagné coûte env. 270€ – donc ¼ du prix de la formation – ça en vaut la peine si vous avez l’intention de sauter plusieurs fois par an.

Pourquoi parler de parachutisme sur AdiosParis ? Eh bien pour 3 raisons :

  •  Le parachutisme offre une approche originale du voyage : vous pouvez admirer des paysages impossibles à voir depuis la terre ferme. Bon, pour l’instant j’ai surtout vu des champs de maïs et de betteraves… il y a un début à tout :)
  • C’est difficile de trouver des d’info sur les spots de parachutisme à l’étranger sur Internet. Ici je pourrai partager mes découvertes avec vous, au fil de nos voyages.
  • Les formations de parachutisme – il en existe plusieurs, la moins chère vous permet d’effectuer votre premier saut en solo pour 250€ – sont trop méconnues du grand public. Et c’est bien dommage ! Qui n’a jamais rêvé d’apprendre à voler ?

Un voyage sur les chapeaux de roues

Comme expliqué plus haut, j’ai obtenu le permis moto – ou permis A – aujourd’hui même. Comme le saut en parachute, conduire une moto est un de mes rêve de gosse, depuis les années 80 où je bloquais devant la série Tonnerre mécanique sur M6. Je passé volontairement le permis Aavant de partir avec Delphine pour notre tour du monde.

Voici pourquoi :

  •  Même s’il n’est pas toujours nécessaire d’avoir le permis B pour louer une moto (par exemple en Asie du Sud Est), c’est quand même sécurisant d’apprendre à conduire une moto AVANT ! J’ai déjà assisté à deux accidents de deux roues (au Viet Nam, et au Cambodge), et je n’ai pas envie que ça nous arrive…
  • Si vous avez votre permis B depuis moins de 5 ans, vous n’avez pas à repasser le code de la route ; une fois c’est déjà laaaaaaaargement suffisant !!

C’était un post assez personnel, mais j’espère qu’il vous donnera envie de réaliser les projets fous qui vous trottent dans la tête.

Crédit photo : Ciordia & CharlesND60

Tout le monde à son mot à dire... Et toi ? Oui ? Alors laisse un commentaire !

Ton adresse email ne sera pas affichée.

Blog de voyage AdiosParis.fr, 2011-2017, tous droits réservés