2011.12.06_erasmus-florence-italie

Confessions d’une étudiante Erasmus à Florence (Italie)

Dans le cadre de ses études, ma petite sœur Mélanie s’est installée à Florence enItalie pour une année Erasmus. Après quatre mois d’immersion totale (elle vit en collocation avec des italiens), Elle nous livre ses premières impressions.

Pour nos lecteurs, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Salut salut, je suis Mélanie, j’ai 20ans et je termine ma licence d’Italien à Florence.

Pourquoi as-tu choisis de t’installer en Italie ? Et pourquoi à Florence en particulier ?

J’ai choisi l’Italie car c’est le seul lieu qui peut m’aider à réaliser mon projet futur : devenir professeur d’italien. J’ai choisi Florence pour plusieurs raisons : c’est une petite ville, cela change de Paris et elle est au centre de la Toscane, ce qui me permet de voyager pas mal. De plus, Florence est connu de par son berceau culturel, ont dit que c’est ici, à Florence qu’est né l’italien que l’on nous enseigne.

Certains étudiants en Erasmus partent à l’étranger mais restent « entre français », choisissant la facilité. Tu as choisi la voie difficile. Avec qui vis-tu ? Comment se passe la vie quotidienne ?

En effet, on trouve pas mal d’étudiants qui restent entre eux, c’est bien dommage ! C’est sûr qu’avoir ses repères (c’est-à-dire quelqu’un de notre pays) est rassurant mais malheureusement ça n’aide en rien l’intégration et l’adaptation. Pour ma part, j’ai choisi de vivre dans une collocation, entourée de 3 italiens et une polonaise. Ma vie quotidienne est assez mouvementée, cependant, je prends petit à petit le rythme italien : manger à 22h00, me lever à 12h00.. (entre autre) C’est une année au cours de laquelle on laisse sa petite routine de côté, ici chaque jour est différent et c’est très agréable !

Une année Erasmus est souvent synonyme de rencontres… Allez raconte-nous tout !

As-tu fait des rencontres à l’occasion de sorties ? À la fac ? Aux soirées ?

Oh que oui, j’en ai fait des rencontres ! A Florence, on a la chance d’avoir des associations erasmus qui nous aide à nous rencontrer chaque semaine, c’est grâce à ces sorties que je me suis faite de bonnes amies. A la fac… oui j’ai des rencontres mais beaucoup moins, je suis tombée sur un garçon qui rend encore plus intéressante ma vie d’Erasmus. (^^) Qu’est-ce une année à l’étranger sans histoire d’amour ? Etant une ville dans laquelle se trouvent pas mal de jeunes, les soirées ne manquent pas à Florence, et oui, en effet, qui dit soirées, dit rencontres !!

Avant ton Erasmus tu as étudié l’italien pendant 2 ans. As-tu l’impression d’avoir progressé depuis ton arrivée à Florence ?

Oui, je me sens complètement plus à l’aise, et ce grâce à mes colocataires avec qui je parle tous les jours, en italien, qui me reprennent et m’apprennent chaque jour de nouvelles expressions ! Le secret c’est d’être ouvert et de parler, d’oser approcher les gens car ils ne viennent pas forcément. A partir du moment où on accepte de faire les « premiers pas », on se lâche beaucoup plus, les rencontres deviennent plus immédiates et plus sincères.

Que fais-tu à des heures perdues ? Comment occupes-tu tes semaines ?

A mes heures perdues, je marche dans Florence, je vais dans mes coins préférés, je vois mes amis, je fais des soirées à l’italienne et… j’étudie, n’oublions pas que ma licence est en jeu !

Quels sont selon toi les endroits à ne pas louper à Florence ? Un endroit préféré ?

A Florence, il y a tout le centre historique qu’on ne peut pas manquer, Piazza del Duomo, della Signoria, Santa Croce, Ponte Vecchio, Piazza Reppublica, San Ambrogio… Cependant, le tour est vite fait. Mes endroits préférés sont ceux qui se trouvent en hauteur, où l’on peut voir la ville dans toute sa splendeur,les plus beaux endroits à Florence n’ont pas de renommée. En marchant, tranquillement, on tombe sur des endroits, des rues qui nous plaisent, où on se sent bien. Par exemple, un peu plus haut que chez moi, il y a deux bancs perdus et derrières les arbres on a vu sur le Dôme. La bibliothèque Le Oblate me plaît énormément aussi, elle a tout pour plaire aux étudiants, un bar, une caffét’ digne des restaurants, à bas prix et une vue imprenable . Que demander de mieux pour lire un livre de Storia Moderna ?

Tout le monde dit qu’en Italie, on mange bien : pizza, pasta, risotto (hummm, j’en ai l’eau à la bouche, ça me rappelle notre dernier week-end à Florence). Dis-nous tout, tu y manges bien ? Des plats préférés ? Des restos à conseiller ?

La cuisine italienne est délicieuse, on y mange vraiment bien, j’affirme l’idée ! En plus, j’ai la chance d’avoir un de mes colocataire : Nicola, qui adore cuisiner, imaginez donc les petits plats qu’on peut avoir à la maison ! Mes plats préférés restent la Parmigiana, le Risotto alle zucche gialle, le Pizze faites maison et il y en a tellement d’autres ! Je ne vous dis pas les ingrédients, si vous êtes curieux, volez vite en Italie ! Des restos à conseiller, oui j’en ai pas mal : tous ceux de la Piazza San Lorenzo, qui sont tous bons et peu chers. Il mercato antico qui se trouve près de la gare, et surtout passez au Festivale del Gelato où l’on peut déguster des glaces à l’italienne, les vraies, avec un choix infini de goûts !!

Merci Mélanie pour ses révélations, qui j’espère donneront envie de dire « Adios Paris » et de s’envoler vers de nouveaux horizons.

Ponte Vecchio – Florence

Vous avez des questions sur l’Erasmus en Italie ou sur Florence, n’hésitez pas à laisser un commentaire : Mélanie se fera un plaisir de vous répondre ;)


  1. 20 juillet 2016 @ 0 h 52 min herve

    Bonsoir,
    Je suis enseignante et organise des stages professionnels d’un mois (dans cadre Erasmus +) pour mes élèves qui sont en 1ère bac pro Aménagements paysagers. Je recherche des lieux de stage d’accueil: parcs ou jardins, paysagiste privé; grand hôtel.. Pourrais tu me donner quelques pistes? Merci beaucoup

    Reply

  2. 14 juin 2016 @ 0 h 49 min Lisa

    Bonjour,
    Je souhaite moi aussi partir etudier à Florence dans le cadre de ma licence et ce serait pour 1 semestre (de fevrier 2017 à juillet). J’ai un peu peur de me retrouver seule une fois là-bas (étant donné que je pars seule) et de ne pas savoir me débrouiller. Si il y a ici quelqu’un qui part à la même période que moi, ou qui est Deja sur place, jaimerais prendre contact avec lui/elle… Quoi qu’il en soit ton expérience aide beaucoup je te remercie :)

    Reply

    • 30 janvier 2017 @ 20 h 01 min Farid

      Je partirai à Florence en mars pour une visite touristique de 4 jours.

      Reply

  3. 3 juin 2016 @ 10 h 21 min Mélanie

    Par rapport au budget, je dépensais, par mois, 300euros + 50/70 euros de charges (environ, cela pouvait changer) et 80euros pour la nourriture, je me faisais bien plaisir!
    Comptez 500/600euros et là vous pourrez aller manger des pizze, boire des coups et un gelato par jour!
    Pensez aussi que si l’échange se fait au travers d’un programme, il y a une petite bourse qui peut aller jusqu’à 100euros par moins (si on divise le tout sur l’année). Renseignez vous bien, par contre ne comptez pas sur les bourses et aides italiennes…

    Reply

  4. 3 juin 2016 @ 10 h 14 min Mélanie

    Bonjour à tous,
    Il est important de savoir qu’à Florence, tous les étudiants sont en collocation et il y a un va et vient incessant.
    Il existe différents sites sur lesquels s’appuyer pour trouver un logement:
    - easystanza.it
    - kijiji.it
    - ecoinquilini.it
    - stanzazoo.com

    En gros, tapez « trovare alloggio e coinquilini Firenze », une multitude de sites apparaîtra! C’est assez simple mais pensez tout de même à vous déplacer avant de signer quoi que ce soit, car il existe plein d’arnaques:
    - demandez aux autres colloc le montant de leur loyer
    - rencontrer le proprio
    - faire attention aux charges à payer (certaines peuvent être fausses…)
    Par ailleurs, les murs des universités sont remplis de petites annonces pour trouver le colloc idéal! N’hésitez pas car ces annonces sont souvent les meilleurs colloc de la ville, des étudiants agréables, des appart plus sympas, plus vivants…

    Ensuite, quelque soit l’endroit où vous travaillerez, sachez que la ville est petite, dans tous les cas (j’ai habité la première année à Viuzzo dei Bruni vers la vieille gare San Marco, donc au plus loin) vous mettrez une vingtaine de minutes à pied pour rejoindre le centre et le Duomo. Pensez juste que si vous n’êtes pas au centre centre, l’abonnement du bus vous coûtera 180euros par an.
    Pensez aussi que les appart les plus chers ne sont pas forcément dans le centre ville, la deuxième année j’ai vécu à Via San Zanobi, à deux pas du marché centrale, et je payais plus de 100euros de moins que la chambre d’avant (Viuzzo dei Bruni).
    Si une chambre vous coûte plus de 450 euros, vous vous faites un peu arnaquer ( à part si l’appartement est méga grand). Pour un appart’ en centre ville (3 chambres) le loyer était de 950euros, en agence!

    J’espère vous avoir aidé!
    Bon courage pour cette belle aventure, on en revient rarement déçu!
    Mélanie

    Reply

  5. 27 mai 2016 @ 9 h 15 min Nastia

    Coucou Mélanie,
    Ton histoire de Florence inspire bien y aller! Je vais la bas dans quelles jours pour 2 mois pour mon stage professionnel dans le design architecture. Tout première question c’est un logement pas cher.. existe – il une possibilité vivre chez les habitant? comment trouver un coloc? Le bureau de mon entreprise se trouve vers la Piazza Pitti. Je ne parle pas du tout italien:(

    Reply

  6. 18 août 2014 @ 17 h 36 min Paula

    je pars en Erasmus à Florence, j’ai des difficultés à savoir oû me loger?
    si vous avez une idée ce serait cool. On peut vivre avec combien par mois, nourriture comprise.
    Merci d’avance, pour vos réponses. CIAO!

    Reply

  7. 21 juillet 2014 @ 14 h 55 min lucie

    Bonjour Mélanie,

    Tout comme toi, je pars étudier sur Florence. J’aimerai vivre en coloc. Comment as-tu trouvé la tienne ? As-tu des sites à me conseiller ?

    Merci

    Lucie

    Reply

    • 11 août 2014 @ 6 h 11 min Naoun

      Bonjour
      je suis dans la même situation, je pars étudier à Florence et je peine à trouver un studio pouvez vous m’orienter s’il vous plais.
      Merci d’avance

      Reply

    • 4 avril 2016 @ 13 h 58 min Cyriane

      Salut Mélanie,

      Comme toi et les autres internautes qui ont mis un commentaire je pars étudier un an à Florence ! J’ai commencé à rechercher des colocations mais les sites et descriptions ne sont pas géniales.. Des conseils à me donner ? Ou si tu connais quelqu’un qui cherche une coloc :) Dans l’idéal j’aurai voulu trouver une colocataire (une seule) dans le centre de Florence.

      Merci

      Reply

      • 23 juin 2016 @ 13 h 08 min Lisa

        Coucou moi aussi je cherche une colocataire vers le centre de Florence, je pars etudier pour 6 mois ( de fevrier à juillet) je te laisse mon adresse mail tu jamais tu voudrais me contacter : Lisa.ionah.robert@gmail.com
        A bientôt

        Reply

N’hésite pas à laisser un commentaire !

Ton adresse email ne sera pas affichée.

Blog de voyage AdiosParis.fr, 2011-2017, tous droits réservés